I
sommaire
I
introduction
I
chronologie
I
projets récents
I
biographie
I
expositions
I
livres
I
conférences
I
publications
I
 

Biographie

 

 

 

 

Paul Andreu 
est né le 10 juillet 1938 à Bordeaux. Il y a vécu un peu plus de vingt ans, puis il est parti à Paris, poursuivre ses études. Il a été successivement  au Lycée Louis-le-Grand, à l’École Polytechnique, à L’École des Ponts et chaussées et à l’École des Beaux-Arts. Cette longue période d’études lui a permis d’acquérir deux diplômes, l’un d’ingénieur et l’autre d’architecte mais, au-delà, a développé un double intérêt, jamais éteint, pour tous les domaines scientifiques et artistiques.Il a travaillé presque quarante ans à Aéroports de Paris, où il a été successivement responsable des travaux à Orly et au Bourget, architecte en chef des bâtiments de l’Aéroport Charles de Gaulle, puis directeur et architecte chargé des études et des travaux pour l’ensemble des ouvrages dont Aéroports de Paris avait la charge, à Paris d’abord, mais, plus généralement, en France et hors de France.

Tout ce qu’il a fait, dans le strict respect des responsabilités qui lui étaient confiées, n’a eu qu’un but : devenir architecte. C’est un but que sans doute on n’atteint jamais. Ni les diplômes ni les distinctions académiques ou autres ne vous en rapprochent vraiment. La passion, le désir, le travail bien sûr sans doute davantage.Il a conçu et construit l’essentiel des bâtiments de l’Aéroport Charles de Gaulle, quelques aérogares en France, une à Nice et une à Bordeaux en particulier, beaucoup d’autres à l’étranger, à Abu Dhabi, Jakarta, Le Caire, Dar-es- Salam, Shanghai, etc. Il a beaucoup aimé ces bâtiments sans référence fonctionnelle historique mais qui sont, comme tant d’autres avant, des lieux de passage, des lieux symboliques et singuliers, des ombilics. Mais, comme il déteste s’enfermer et, plus encore, se faire enfermer dans un domaine, quel qu’il soit, il a conçu d’autres bâtiments, 

un musée de la mer à Osaka, un gymnase à Canton, un centre musical à Shanghai et, plus important qu’aucun autre de ses ouvrages, au centre même de la ville, l’Opéra de Pékin. Cela ne suffisait peut-être pas à son désir d’ouverture, puisqu’il y a presque dix ans il a commencé à écrire. Il a publié sept livres. Deux livres de réflexion inspirés par son travail d’architecte trois romans et deux nouvelles. Ecrire était un désir très ancien qu’il s’était refusé, prenant prétexte du manque de temps. Aujourd’hui il le trouve, comme il trouve celui de dessiner. S’il en avait encore la capacité, il referait des mathématiques. Son expérience d’architecte lui en rendrait, il pense,  plus accessibles les structures et les développements infinis.  



*Paul Andreu est polytechnicien, Membre de l’Institut. Notons parmi ses distinctions : le Grand Prix National d'Architecture (1977), le Prix Aga Khan d’Architecture (1995) ou encore le Grand Prix du Globe de Cristal décerné par l’Académie Internationale d’Architecture (2006).
Mentions légales
Equipe